Propriétaire non occupant : comment établir un devis d’assurance en fonction de la situation ?

L’Assurance est une institution relativement récente. À la fin du Moyen âge, au XVe siècle, et suite au développement du commerce de mer en Italie, l’Assurance est apparue sous forme d’Assurance maritime. Elle était destinée à garantir uniquement les cargaisons transportées contre les risques pouvant survenir au cours de leur transport. Mais l’assurance des navires est strictement interdite. Les assurances terrestres ne sont apparues qu’au XVIIe siècle, et ce, en Angleterre sous forme d’assurance contre l’incendie. En 1666 un grand incendie a ravagé plus de 13.000 maisons et près de 100 églises et a suscité la création de plusieurs Compagnies d’assurances contre l’incendie et notamment du Lloyd’s de Londres. En France, les premières Sociétés d’Assurances contre l’Incendie ne furent créées qu’à partir de 1750 (Paris) telle que la ‘”Chambre Générale des assurances” en 1757 et la Compagnie Royale d’Assurance en 1787. Ce fut aussi la naissance de l’assurance des biens et plus précisément l’assurance habitation.

Caractéristique de l’assurance propriétaire non-occupant

Étant propriétaire d’un bâtiment, la souscription à la police d’assurance propriétaire non occupant est recommandée même si ce n’est point obligatoire. Cette caractéristique la distingue à l’assurance locataire qui est par contre obligatoire surtout la garantie responsabilité civile locative. Il est à remarquer que les garanties de l’assurance propriétaire non-occupant sont les mêmes que ceux d’une police multirisque habitation. L’assurance PNO (Propriétaire Non-Occupant) connait une exception et dispose pourtant un caractère obligatoire si et seulement s’il existe une copropriété, cela afin de garantir toute responsabilité civile, cette exception a été stipulé dans la loi Alur de 2015.

Un devis selon la situation

Comme cité dans le paragraphe précédent, les garanties de l’assurance propriétaire non occupant sont identiques à la couverture multirisque mais en termes de coût, elle est clairement plus faible. La première variable est le contenu du bien en location c’est-à-dire, est-ce que l’immeuble est-il meublé ou vide ? Mais la variable à ne pas négliger, c’est la législation de la loi Alur. Les propriétaires ont donc la possibilité de souscrire à une police d’assurance logement au profit de ses locataires, mais cela sous conditions préalable.

Comment trouver la meilleure offre ?

Le moyen de bénéficier la meilleure assurance propriétaire non occupant, c’est de simuler sur les plateformes des comparateurs qui va procurer les meilleures offres du marché, et cela dans le plus bref délai. Afin de bénéficier ces offres, il vous reste à bien manifester vos en répondant convenablement les questions concernant le logement en question, la situation personnelle ainsi que les meubles à assurer si le bâtiment est meublé mais l’indispensable c’est de communiquer aussi votre budget.

Comment faire un devis d’assurance habitation ?
Assurance habitation : la responsabilité civile habitation ?