Dois-je assurer mes bijoux et autres objets de valeur ?

Le contrat d’assurance est un contrat bipartite qui engage l’assureur d’un part et l’assuré d’une autre, les obligations se partage respectivement, pour l’assuré il doit indemniser le risque assuré en car d’une survenance d’un sinistre sur la personne, ou l’objet qui est concerné par le contrat. L’obligation de l’assuré est de payer la prime d’assurance stipulée dans le contrat. Au XIXème siècle, suite à l’urbanisation et l’industrialisation, on assiste à une évolution remarquable de l’assurance. Elle se caractérise par le développement des branches d’assurances déjà existantes et par la création de nouvelles formes d’assurances telles que les assurances de responsabilité, les assurances contre les bris de machines, la mortalité des animaux, les accidents corporels, les risques de guerres. Aujourd’hui, tout est assurable, les objets précieux tels que les bijoux et autres objets de valeur.

Comment assurer les bijoux et autres objets précieux ?

Les objets précieux font partie des biens mobiliers, donc ils font partie de la couverture de la police multirisque habitation. Par cette raison, il y a l’assurance objets de valeur. Cela implique qu’en cas de sinistre subit par l’objet en question, l’assuré sera indemnisé selon la valeur d’usage à la date du sinistre et ceux dans la limite du montant des capitaux garantis. La pertinence de cette valeur n’est pas évidente pour les bijoux et les objets précieux. La valeur pour ce genre d’objet se calcule soit à la valeur de réalisation soit à la valeur de remplacement à neuf.

Que faire exactement ?

Vu le besoin de précision à propos de la détermination de la valeur, il est préférable de souscrire à des garanties spécifiques ou procéder à une extension de garantie. Comment y parvenir ? Il faut tout d’abord réaliser une expertise au préalable des bijoux et des biens précieux c’est dire faire expertiser dès la souscription les objets à assurer. Cela permet d’évaluer les valeurs lors de l’élaboration du contrat qui est spécifique pour les objets de luxe même pour une assurance habitation. En cas de remise en valeur, surtout élévation, il est indispensable de ré-expertiser. Cela compte beaucoup pour l’assurance objets de valeur

Attention au rangement des bijoux

Comme il s’agit d’assurance objets de valeur, le contrat prévoit des conditions très sévères et précises au en termes de dédommagement en cas de vol. Le contrat peut exiger un rangement avec une protection renforcée des objets jugés précieux. D’habitude, l’assureur exige un rangement fermé et voire un coffre-fort en banque ou à domicile selon la valeur.

Assurance bateau : pas obligatoire mais fortement recommandée
Assurance moto et 2 roues : comment souscrire en ligne ?