Assurance moto et 2 roues : comment souscrire en ligne ?

Les véhicules à deux roues sont actuellement devenus un moyen de transport le plus pratique pour gagner du temps dans ce monde de vitesse. Pourtant, cela peut provoquer certains risques graves d’accident de la route. C’est pour cette raison que la loi oblige la souscription d’une assurance moto. Cet article vous permet d’en savoir plus.

Pourquoi souscrire à une assurance moto ?

Depuis 1958, la souscription à une assurance pour tous les automoteurs qui circulent sur sol est obligatoire. Même les véhicules à deux roues sont concernés par cette loi. Insulter cette obligation légale mérite des sanctions graves. Alors, quel que soit la nature de vos deux roues (une moto cross, un simple scooter…) vous devez strictement souscrire à une assurance. De plus, cela vous protège ainsi que les autres usagers de la route. En effet, une assurance couvre les dégâts corporels et matériels lors d’un accident. L’assuré et la personne à qui il a causé des dommages seront tous remboursés par l’assureur. Bref, une assurance est indispensable afin de rouler en toute sérénité.

Comment souscrire à une assurance moto en ligne ?

Vous pouvez faire la souscription assurance moto en ligne ou en agence. La première option est plus simple et vous pouvez avoir des devis gratuits en quelques minutes. Pour cela, il vous suffit de remplir un formulaire en fonction du modèle de la moto, de son usage, de sa valeur d’achat, etc. Vous devez également fournir les dossiers nécessaires suivants comme le permis de conduire, la carte grise, ou encore l’ancienne assurance si vous en possédez déjà. À part cela, vous devez mentionner aussi votre profil (âge, lieu d’habitation…) et vos histoires de conduite (infractions, bonus-malus…). Et faites attention aux fausses déclarations parce que cela pourra causer des sanctions très lourdes et même une résiliation de contrat.

Quelle assurance moto choisir ?

D’une manière générale, il existe trois types de formules pour couvrir votre moto. Il y a l’assurance au tiers qui n’offre qu’une protection minimale. Comme son nom l’indique, ce type d’assurance ne couvre que les dégâts causés à autrui lors d’un accident dont vous êtes le responsable. Dans ce cas de figure, la compagnie d’assurance ne peut pas intervenir et de ce fait vous êtes seul dans les dommages que vous subissez. Il y a aussi l’assurance intermédiaire qui protège le conducteur contre les destructions matérielles lors d’un sinistre. La dernière option est l’assurance tous risques, c’est la plus complète. Souscrire à celle-ci vous permet d’être couvert pour tous les dommages matériels et corporels, que vous soyez responsable ou non. Alors, à vous de choisir le plus adapté à vos besoins et à votre budget.

Dois-je assurer mes bijoux et autres objets de valeur ?
Assurance bateau : pas obligatoire mais fortement recommandée